Se passer d’une banque pour se financer?

Billets pour se passer d'une banque

Plus besoin de passer par une banque pour accéder au crédit. C’est là le pari réussi par le « crowdlending ». En quelques années d’existence, celui-ci a réussi à s’imposer comme une solution efficace et viable pour financer la croissance d’une PME.

L’une des plateformes les plus réputées est belge, à savoir Look&fin, et a enregistré une croissance exponentielle. En effet, si 118 dossiers ont été financés depuis 5 ans, 41 dossiers l’ont été sur la seule année 2017.  Ces chiffres restent bien entendu petits comparés au volume de crédits gérés par les banques. Mais ces dernières voient le vent tourner. et BNP Paris Fortis via Hello Crowd, ou bien encore la KBC via Bolero ont emboite le pas. Se passer d’une banque pour se financer et comment faire ?

Ne pas confondre le crowdfunding et le crowdlending.

Outre le fait que l’on reste maître chez soi avec le crowdlending, Il faut être conscient que le modèle du crowdlending est plus direct que celui du crowdfunding.  En effet, en matière de crowdfunding, il y a un véhicule de financement intermédiaire entre les actionnaires et la société qu’ils financent. Ce véhicule de financement prélève une commission qui s’élève entre 10 et 15% alors qu’en crowdlending, l’investissement se fait pour ainsi dire toujours en direct, et c’est l’entreprise qui se finance sur la plateforme qui supporte les frais de la plateforme.

On notera également qu’en crowdfunding, le véhicule de financement compte parfois en ses membres, des dirigeants de la plateforme. Ce qui peut aboutir à des situations de conflits d’intérêts.

Mais concrètement, comme chef d’entreprises que pouvez-vous retirer comme avantages?

1. Vous restez maître chez vous.

A la différence du crowdfunding, vous n’avez qu’une seule obligation. Rembourser les prêteurs. Le prêt alloué ne donne aucun droit aux prêteurs et ceux-ci donc ne peuvent pas intervenir dans la gestion de votre entreprise

2. Vous ne mettez aucune « sureté réelle » en garantie.

A la différence des banques, toujours friandes du vieil adage « un crédit cher et bien garanti », les prêteurs ne vous demandent pas d’hypothéquer votre maison, ni de mettre les bons de caisse de vos enfants en garantie

3. un crowdlending réussi apporte de la crédibilité.

Lorsque l’on demande un financement via crowdlending, on passe par des filtres qui rassurent le banquier. En effet, il faut que le dossier soit d’abord accepté par une plateforme. Look&fin par exemple a fait le choix de combiner les outils 2.0 afin de faciliter le processus

4. le crowdlending est un outil marketing exceptionnel.

En associant vos clients, vos partenaires, au financement de votre projet, vous pouvez décupler la puissance de votre communication, vous pouvez augmenter la fidélité, le panier moyen d’achat, ….Vous pourrez dons vous passer d’une banque pour financer votre entreprise.

Enfin, on notera que le CNRS, centre national de recherche scientifique, s’est fait l’écho de l’opportunité que représente le crowdlending en publiant une étude intitulée « anatomie d’une stratégie réussie » – http://www2.cnrs.fr/en/3065.htm

Références:

https://www.lookandfin.com/fr/

https://www.crofun.be/fr/

https://www.cairn.info/revue-innovations-2018-2-p-15.htm